Derniers sujets
» Billets de chambre de commerce a échanger
Aujourd'hui à 10:39 par SHEKEL

» Emission N° 20/2017
Hier à 21:11 par salam

» Coin des Echanges
Ven 17 Nov - 19:33 par Abdelhakim messaoudi

» échange fdc
Ven 17 Nov - 19:13 par Abdelhakim messaoudi

» Conseils pour bien collectionner
Ven 17 Nov - 18:43 par Abdelhakim messaoudi

» Carte de recharge Mobilis
Jeu 16 Nov - 20:27 par seghiri allaoua

» cherche timbres
Mer 15 Nov - 19:35 par mirak77

» Emision du 01/11/2017
Mar 14 Nov - 6:54 par Ismail Khan

» 500 Francs 1939 Algérie
Sam 11 Nov - 14:20 par Halim78

»  Fin de la revue Numismatique & Change
Sam 11 Nov - 13:07 par Fridsou

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Visiteurs
Flag Counter


PATCHWORK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PATCHWORK

Message par Tonton1 le Jeu 23 Juil - 11:27

Patchwork fait de "pièces" et de "morceaux" c'est:

- Quelques pièces philatéliques interrogées.
- Le coeur de certaines choses ramenées à le surface.
- L'index de termes,de noms à découvrir ou à redécouvrir.
- Le contre-pied de la vision cosmétique sur la philatélie nationale.
- Une page ouverte à tous les tons : positif, critique, contradictoire .....

L'envers d'un document.



En apparence, rien de spécial sinon une bande de papier pliée en deux parties et des traces de ruban adhésif.

L'avers est plus convainquant.



Y figurent:
- l'entête avec son logotype bilingue "SIMSAR".
- l'affranchissement correspondant au tarif "journaux et écrits périodiques" avec le timbre N° YT N° 802a d'usage courant et une oblitération ( Alger RP 29.09.1991 ).
- le libellé de l'adresse du destinataire.
- Un autre timbre à date dit de lecture.
- La mention "1 exemplaire" qui présuppose qu'un seul numéro du journal est envoyé.

Cette bande de papier porte le nom de bracelet. Mais quel intérêt y a-t-il à présenter une pièce aussi banale? "SIMSAR, périodique francophone de la finance, tenu jadis par des milliers de mains et parcouru par des milliers d'yeux a disparu depuis longtemps du paysage médiatique. La vignette ainsi collectionnée et qui l'a fait voyager une première fois, lui insufle une seconde vie en perpétuant son souvenir dans le temps. Pour le moins ce timbre des plus communs lui a fait traverser allègrement le deuxième millénaire.

Vos commentaires sont les bienvenus.
Je vous donne rendez-vous pour la présentation d'une prochaine pièce.
avatar
Tonton1
Un(e) des esprits PhilDz
Un(e) des esprits PhilDz

Nombre de messages : 2063
Age : 67
Localisation : SOUK-AHRAS
Collection : Timbres d'Algérie
Date d'inscription : 10/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: PATCHWORK

Message par Hakim68 le Jeu 23 Juil - 12:10

Très belle piéce, surtout quand on sait que ce fut un temps où avait les timbres pour journaux.
avatar
Hakim68
Un(e) des esprits PhilDz
Un(e) des esprits PhilDz

Nombre de messages : 798
Age : 49
Localisation : Là bas
Collection : Marcophile (Algérie), Flammes, Variétés
Télécartes
EA
Date d'inscription : 18/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: PATCHWORK

Message par Tonton1 le Ven 31 Juil - 18:17

Le parallèle

Hiatus et statu quo

Deux plis





Statu quo
- Les deux plis sont de bon ton et au menu tarifaire identique, recommandé, premier echelon de poids ( 6.00 DA et un écart de date de 6 mois).
- Un affranchissement composé, le même, fait de 3 vignettes d'usage courant (N° YT 803).
- Les oblitérations, de petites touches assumées, soignées et élégantes.
- Nos postiers signent ici la parfaite utilisation du timbre date en caoutchouc.
- Et pour ne point évacuer la dimension philatélique, deux variétés distinctes à la clé:
celle rarissime ( 1ère image) sur le courrier posté à El-Kala avec le pli accordéon et celle ( 2ème image) plutôt rare avec le point blanc sur la lettre arabe "jim" d'Algérie (positionnée en case une sur la feuille) pour la seconde enveloppe.



L'impression en accordéon (trait blanc) est perceptible.



Il en est tout autant pour le point blanc.

Hiatus

Les deux plis sont des modèles du genre indifféremment traités par la poste.
- La lettre émanant de l'expéditeur 748 (El Arrouch) porte bien un troisième cachet irréfragable qu'est le timbre date de lecture.
- L'apposition de cette marque pourtant obligatoire n'entre pas dans les vues du préposé aux guichets de la poste d'El Kala. Il en a fait l'économie.
- Une fois de plus la poste d'El Arrouch fait parler la compétence dans la composition du timbre date avec l'heure de levée 16 H 45 / le quantième 22 - 6 / le millésime 1988. Des indications tout-à-fait réalistes.
- Le bureau de poste d'El Kala quant à lui en fait l'usage suivant: heure de levée 8 H / quantième 31.1/millésime 1989. A l'heure indiquée (8 H), nos estimables institutions financières gardent encore les huis fermés.
Il est aisé de conclure que le pli posté à El Arrouch est d'un grand intérêt philatélique.
avatar
Tonton1
Un(e) des esprits PhilDz
Un(e) des esprits PhilDz

Nombre de messages : 2063
Age : 67
Localisation : SOUK-AHRAS
Collection : Timbres d'Algérie
Date d'inscription : 10/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: PATCHWORK

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum