Derniers sujets
» Billets de chambre de commerce a échanger
Aujourd'hui à 2:40 par Fridsou

» Emission N° 20/2017
Mer 22 Nov - 21:11 par salam

» Coin des Echanges
Ven 17 Nov - 19:33 par Abdelhakim messaoudi

» échange fdc
Ven 17 Nov - 19:13 par Abdelhakim messaoudi

» Conseils pour bien collectionner
Ven 17 Nov - 18:43 par Abdelhakim messaoudi

» Carte de recharge Mobilis
Jeu 16 Nov - 20:27 par seghiri allaoua

» cherche timbres
Mer 15 Nov - 19:35 par mirak77

» Emision du 01/11/2017
Mar 14 Nov - 6:54 par Ismail Khan

» 500 Francs 1939 Algérie
Sam 11 Nov - 14:20 par Halim78

»  Fin de la revue Numismatique & Change
Sam 11 Nov - 13:07 par Fridsou

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Visiteurs
Flag Counter


PHILNews : Le 1 + 9 : Une histoire à écrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PHILNews : Le 1 + 9 : Une histoire à écrire

Message par Ismail Khan le Dim 4 Nov - 19:45

Le 1 + 9 : Une histoire à écrire




Le 1er novembre, la plus importante date de l’histoire de notre pays, marque également l’anniversaire du premier timbre-poste de l’Algérie indépendante.

Réalisée en peu de temps, dans la plus grande discrétion afin de déjouer un éventuel sabotage de l’OAS, cette figurine postale dessinée par un Français et imprimée par M. Ahcène KRIMAT dans son imprimerie "Les impressions d’Ar t" sise à Hussein Dey (Alger) fut émise le 1er novembre 1962 à l’occasion de la célébration du 8ème anniversaire du déclenchement de la lutte de Libération nationale. Communément appelé le 1 + 9 (1NF + 9NF), ce timbre-poste de solidarité porte une surtaxe de 9 NF au profit des orphelins et veuves des chouhada tombés au champ d’honneur.

De grand format, à la dentelure irrégulière, légendé en langue arabe, la rupture de style avec les timbres de la période coloniale est saisissante. Tiré à 12 825 exemplaires seulement, il a provoqué à sa sortie une levée de boucliers de la part de certains cercles philatéliques français frustrés qui ont cherché en vain à le dépouiller de tout caractère légal.

Eu égard à son prix élevé, la majorité de ceux qui ont eu la chance de s’en rendre acquéreurs ont préféré le garder en souvenir que de l’utiliser sur le courrier. N’empêche que le 1+ 9 a bel et bien voyagé. Il existe quelques rares pièces sur lettres – trop peu nombreuses cependant, pour que l’on puisse parler d’un usage postal normal – ainsi que des Premier jour. Si d’aventure, en feuilletant un vieil album, vous découvrez ce timbre, sachez qu’il cote autour de 400 euros.

50 ans après, ce timbre atypique n’a pas livré tous ses secrets. Son histoire reste jalonnée de nombreux passages à blanc. Un appel pressant est lancé à ceux qui ont été mêlés de près ou de loin à sa réalisation depuis la prise de décision de son émission jusqu’à sa mise en vente, en passant par sa conception et son impression, pour qu’ils témoignent de ce qu’ils en savent.

Med Achour ALI AHMED
Membre de l’Association international des journalistes Philatéliques (AIJP)

_________________
" Si un homme possède un secret, il y a au moins un Scorpion qui le connaît...."
avatar
Ismail Khan
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6538
Age : 38
Localisation : Alger - Algérie
Collection : Timbres d'Algérie
Date d'inscription : 27/07/2005

http://philateliedz.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: PHILNews : Le 1 + 9 : Une histoire à écrire

Message par Ismail Khan le Jeu 8 Nov - 9:46

Bonjour
Cet article a été publié, hier 07/11/2012, dans le quotidien EL Watan , dans sa page Époque:


_________________
" Si un homme possède un secret, il y a au moins un Scorpion qui le connaît...."
avatar
Ismail Khan
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6538
Age : 38
Localisation : Alger - Algérie
Collection : Timbres d'Algérie
Date d'inscription : 27/07/2005

http://philateliedz.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum